Billet spi | Choisir l’absolu

Billet spi | Choisir l’absolu

Il est dans l’air du temps d’être réfractaire à l’engagement et à l’absolu. Nombre de gens aujourd’hui ont peur du mariage, car il représente selon eux une promesse qu’ils ne se sentent pas capables de tenir. Nous sommes avares de notre confiance, même si c’est en osant que nous sommes libérés.

Il en va de même pour la foi et la relation à Dieu. Connaissez-vous un ami qui « pense qu’il existe une force supérieure », sans vouloir mettre de nom dessus? Ou encore un collègue qui aimerait bien croire mais qui se refuse à faire le pas de la rencontre vers Dieu? Certainement que chacun de nous vit également des périodes de doute. Cependant, sommes-nous plus heureux lorsque nous tentons de nous soustraire à sa présence?

Le regard tourné vers Dieu

Un enfant, lorsqu’il apprend à marcher, fait ses premiers pas hésitants lorsqu’il a en vue les bras rassurants de ses parents à un mètre de lui. Cependant, lorsque son regard se porte vers ses pieds et qu’il prend conscience de la précarité de sa situation, ses petites jambes flageolent et il se retrouve bien vite à terre. De même, lorsque le Christ dit à Pierre de sortir du bateau et de le rejoindre à pied sur le lac de Tibériade, Pierre s’exécuta. Mais bien vite, perdant Jésus de vue en se recentrant sur sa personne, il prit peur et commença à couler.

Faisons confiance à Dieu! Osons dire « oui » lorsqu’il nous appelle, car c’est ainsi que nous choisissons la Vie. Quel bonheur de pouvoir rendre grâce pour les merveilles qu’il nous offre! Lorsque nous doutons, nous arrêtons d’avancer, et essentiellement, nous mourrons. Cependant, Jésus est toujours là pour nous sauver si nous nous remettons à lui, tout comme il a tiré Pierre des eaux après qu’il ait douté.

Etienne et Marie Maillard
membres de l’équipe du CRV