« Me voici, envoie-moi ! » (Is 6, 8)

« Me voici, envoie-moi ! » (Is 6, 8)

Octobre, mois de la mission qui s’ouvre avec la fête de Sainte Thérèse de Lisieux. Mais, quel rapport entre une carmélite cloitrée et la mission ?

D’année en année, nous sommes époustouflés devant l’immense désir de la petite Thérèse de faire connaitre l’amour de Dieu : « Je voudrais parcourir la terre, prêcher ton nom et planter sur le sol infidèle ta Croix glorieuse, mais, ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l’Evangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées… Je voudrais être missionnaire non seulement pendant quelques années mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde et l’être jusqu’à la consommation des siècles. » (Manuscrit B, 3r) C’est pour cela d’ailleurs qu’elle a été nommée « Patronne des missions », sans quitter physiquement son couvent ! Un grand amour uni à l’amour de Dieu ! Et nous, aujourd’hui ? Que faisons-nous ?

Le Pape François nous propose comme thème pour le mois de la mission « Me voici : envoie-moi ! » Il nous rappelle que : « Nous nous rendons compte que nous nous trouvons dans la même barque, tous fragiles et désorientés, mais en même temps importants et nécessaires, tous appelés à ramer ensemble, tous ayant besoin de nous réconforter mutuellement. Dans cette barque… nous nous trouvons tous… nous nous sommes aperçus que nous ne pouvons pas aller de l’avant chacun tout seul, mais seulement ensemble. »

Avançons ensemble, regardons autour de nous et prenons du temps pour parler avec celles et ceux que nous croisons, avec qui nous vivons… Ecoutons ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Et si la voix du Seigneur se fait plus pressante, prenons du temps pour l’écouter.

Le mois d’octobre, c’est aussi le mois du rosaire. Ici et là, il y a des initiatives pour découvrir sa valeur, apprendre à le prier, à nous laisser accompagner par la Vierge Marie et Saint Joseph sur les chemins de la foi, de l’espérance et de l’amour missionnaire.

« Dans cette barque… nous nous trouvons tous. »

Avec vous dans la barque,

Sr Gabriela