Ami Silence

Ami Silence

Et si nous ne savions plus faire silence ? Au milieu de nos préoccupations quotidiennes, de l’agitation du monde, du bruit permanent qui nous entoure, le silence est denrée rare. Et pourtant, il est au commencement de la prière, au commencement de la rencontre avec le Seigneur. Faire silence nous permet de nous ouvrir à l’écoute, à la réflexion et au don. « Plus nous recevons dans une prière silencieuse, plus nous pouvons donner dans notre vie active » nous dit Mère Teresa. Cela nous permet également de porter un regard nouveau sur toute chose, sur les autres comme sur soi. Benoit XVI exprime cette sagesse : « Dans le silence, nous écoutons et nous nous connaissons mieux nous-mêmes. »

Et si nous nous arrêtions un instant afin de permettre à notre esprit de rejoindre notre enveloppe corporelle et de les faire concorder dans une saine harmonie ? La paix et la joie sont également filles du silence, qui est à l’âme ce que le sommeil est au corps.

Savoir se retirer pour mieux se (re)trouver et laisser Dieu nous parler ? Voilà une bonne résolution pour la nouvelle année.