L’appel universel à la sainteté

L’appel universel à la sainteté

«Soyez dans la joie et l’allégresse» (Mt 5, 12), dit Jésus à ceux qui sont persécutés ou humiliés à cause de lui. Le Seigneur (…) veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance.

C’est donc aujourd’hui, le 9 avril 2018, que le pape François rend publique sa troisième exhortation apostolique. Avec pour objectif de « faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté », le Saint Père s’adresse comme un père spirituel à toutes et tous: couples, responsables, consacrés, parents et grands-parents, prêtres, évêques…

Une sainteté ordinaire…

« Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. » (n°14)

Ainsi, le pape renouvelle l’appel de Dieu – « Soyez saints » – à incarner dans le quotidien de nos vies. Il renouvelle l’appel extraordinaire à la sainteté ordinaire. Et le pape signe cette exhortation le 19 mars 2018, comme en clin d’oeil à un saint on ne peut plus ordinaire: saint Joseph.

… encrée dans le baptême

« Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté (…). Et pour cela choisis-le, choisis Dieu sans relâche. » (n°15) Le saint Père nous propose ainsi une sainteté « des petits gestes », une sainteté missionnaire et évangélisatrice, une sainteté communautaire. Car au fond, comme disait Léon Bloy, dans la vie «il n’y a qu’une tristesse, c’est de n’être pas des saints».

L’exhortation en ligne