Demeurer en Jésus

Demeurer en Jésus

Le Pape François a rappelé aux prêtres et aux consacrés, lors de son récent voyage en Colombie, qu’il faut demeurer en Jésus. « Demeurer ne signifie pas seulement rester, mais veut dire maintenir une relation vitale, existentielle, de nécessité absolue; c’est vivre et grandir en union intime et féconde, avec Jésus, source de vie éternelle ». Pour ce faire, le Pape donne trois conseils.

D’abord, demeurer « en touchant l’humanité du Christ ». Comment ? D’une part, « par le regard et les sentiments de Jésus, qui contemple la réalité, non pas comme un juge, mais comme le bon samaritain » et d’autre part « par les gestes et les paroles de Jésus ».

Ensuite, demeurer en contemplant la divinité du Christ, par le goût des études, notamment celles des Saintes Écritures. Ces études doivent permettre « d’interpréter la réalité avec les yeux de Dieu » sans suivre les « va-et-vient des modes ou des idéologies » ni s’alimenter « de nostalgies ». Contempler sa divinité, c’est également pour François faire de la prière un élément « fondamental » de la vie et du service apostolique et réserver une large part à la réconciliation, car « nous sommes tous des pécheurs ».

La joie «premier témoignage de l’amour de Dieu»

Enfin, « il faut demeurer dans le Christ pour vivre dans la joie », termine le Saint-Père. « L’appel de Dieu n’est pas un fardeau lourd qui nous vole la joie ». Non! Au contraire, « notre joie contagieuse doit être le premier témoignage de la proximité et de l’amour de Dieu. Nous sommes de vrais dispensateurs de la grâce de Dieu lorsque nous reflétons la joie de la rencontre avec Lui ».