Choix de solidarité

Choix de solidarité

Abbé Etienne Catzeflis, 61 ans,
curé à Lens (VS)

Dans cette pandémie, en tant que baptisé et prêtre, je souffre d’être privé de célébration commune en compagnie des paroissiens.

Mais je fais choix de solidarité.

D’une part avec les fidèles de mes paroisses, que les autorités civiles et religieuses obligent à un ce « désert » liturgique.

D’autre part, avec toute cette humanité, astreinte à des restrictions douloureuses du point de vue économique, social, culturel et autres.

Quelle chance, en tant que peuple de chrétiens, donc peuple de prêtres (tous baptisés), de s’offrir à Dieu de cette manière-là, en pleine communion avec leurs frères et sœurs en humanité.